Pratiquer l'auto-médication, se soigner soi-même, c'est bien.

C'est se prendre en charge et avoir un comportement citoyen envers la Sécurité Sociale.

Mais il existe, aussi, des manifestations et des petits symptômes qui, bien que non douloureux et peu gênants, ne doivent pas être négligés et peuvent justifier d'une consultation, même pour rien.