Stress, forme, vitalité
 


Aubépine
Crataegus oxyacantha
Son action sédative sur le système nerveux central rend l'Aubépine parfaitement indiquée pour lutter contre les troubles liés à la nervosité.

Irritabilité, émotivité excessive et palpitations cardiaques, hors de tout contexte organique, répondront favorablement à cette plante.

Adulte et enfant de plus de six ans.

 

Cynorrhodon
Rosa canina
Ce familier "gratte-cul", dont les grand-mères savaient faire de délicieux sirops et confitures, n'est rien d'autre que le fruit de l'Eglantier.

Plus riche en vitamine C que les citrons, oranges et autres kiwis, il apporte un élément indispensable à, pratiquement, toutes les réactions chimiques de l'organisme. Favorisant l'absorption du fer au niveau intestinal, jouant un rôle très important de protection contre les affections hivernales, puissant antioxydant actif contre les radicaux libres, elle est fragile et se trouve détruite par la chaleur et même, tout simplement, par l'air.

Recommandé à tout âge, à partir de six ans.

 

Fenugrec
Trigonella foenum-graecum
Dans une société qui doit, plutôt, lutter contre une certaine suralimentation de ses membres, il pourrait sembler paradoxal de citer cette plante connue pour la très grande qualité nutritive de ses graines.

Ce serait oublier les convalescents et les personnes âgées qui peuvent bénéficier de sa richesse en glucides, protides et sels minéraux dont le calcium, le magnésium et le phosphore, de sa faculté de stimuler un appétit défaillant et de favoriser l'assimilation des aliments.

Réservé à l'adulte. Déconseillé pendant la grossesse et l'allaitement.

 

Gingembre
Zingiber officinalis
En plus d'être réputé pour son action sur le tonus sexuel, à la condition qu'il s'agisse de rhizome frais et non pas sec, son activité reconnue sur les troubles digestifs, et plus particulièrement sur la muqueuse de l'estomac, en fait un bon remède contre les nausées et vomissements liés au mal des transports.

Il fait partie de la pharmacie de bord des vaisseaux spatiaux car, si son efficacité est réelle sur d'éventuelles nausées lors du retour sur terre, il n'entraîne pas de somnolence.

Adulte et enfant de plus de six ans.

 

Ginseng
Panax ginseng
Il n'est connu, en Occident, que depuis le dix-huitième siècle et des études, nombreuses et récentes, ont confirmé ses remarquables propriétés. Ses ginsénosides, spécifiques, améliorent les échanges énergétiques, favorisent l'oxygénation des cellules et la synthèse des neuromédiateurs.

Ses effets positifs profonds sur la résistance physique, les facultés sexuelles et intellectuelles ne doivent pas, pour autant, l'assimiler à une banale, mais coûteuse, vitamine C asiatique.

Sans entrer dans les subtilités de la médecine Chinoise, ce sera pour plus tard, le Ginseng tonifie l'Energie, mais il n'a d'action que sur sa composante Yin. C'est loin d'être négligeable puisqu'il s'agit de l'Energie Ancestrale, celle dite des "Reins",
qui, comme par hasard, agit sur la vitalité, en général, et sur l'énergie sexuelle, en particulier.

Si le Ginseng a une action réelle sur la "fatigue", il est nécessaire, pour qu'il soit efficace et ne pas risquer d'aggraver certains symptômes, que cette fatigue s'accompagne, en simplifiant, d'une sensation de faiblesse lombaire, de soif, d'essoufflements et de transpirations au moindre effort, après avoir éliminé un éventuel problème cardio-pulmonaire. La Médecine Traditionnelle Chinoise retiendrait un cadre clinique de "vide d'énergie des reins" et/ou de "vrai froid - fausse chaleur".

Conclusion : une racine extraordinaire, une efficacité éprouvée depuis plus de trois mille ans, mais à utiliser à bon escient.

Réservé à l'adulte. Déconseillé pendant la grossesse et l'allaitement.

 

Kola
Cola nitida
Cette noix Africaine doit son action "coup de fouet" sur la fatigue passagère à sa forte teneur en caféine. Les tanins, qu'elle contient également, vont lisser et réguler cette action sur le système nerveux central.

Au lieu d'être, à l'image d'un feu de paille, excitant et de courte durée, son effet va devenir stimulant et plus durable permettant de faciliter l'effort, qu'il soit physique ou intellectuel.

Réservé à l'adulte.

 

Millepertuis
Hypericum perforatum
Cette "Herbe de Saint Jean" est utilisée depuis bien longtemps, en application cutanée, pour soulager brûlures, petites plaies et piqûres d'insectes.

De composition très complexe, le Millepertuis recèle des actifs spécifiques, hypericine et hyperforine, qui, aux termes d'essais cliniques, ont justifié son intérêt dans le soulagement des manifestations passagères de déprime, de lassitude nerveuse, de désintérêt et d'anxiété.


Réservé à l'adulte. Déconseillé pendant la grossesse et l'allaitement.

Peut présenter des contre-indications, demander conseil avant utilisation et après le premier mois de cure.

 

Rhodiola
Rhodiola rosea
De récents travaux ont montré la présence de deux glucosides spécifiques à cette plante, la rosavine et la salidroside, ayant une action stimulante sur le système nerveux central. Le Rhodiola joue un rôle favorable, et pharmacologiquement démontré, sur l'état de vigilance, le tonus intellectuel, les facultés de concentration, de mémorisation et d'apprentissage et, surtout, de résistance au stress...

Si les médecins Russes ont été les premiers à l'utiliser dans le cadre de la préparation de leurs cosmonautes, son usage vous sera bénéfique en période d'examens, que ce soit pendant les révisions ou pour affronter le stress de l'épreuve. Elle possède, de plus, des propriétés antioxydantes qui aident à lutter contre les radicaux libres.

Réservé à l'adulte. Déconseillé pendant la grossesse et l'allaitement.