Peau, beauté
 


Bardane
Arctium lappa
La Bardane est connue, depuis plusieurs siècles, pour son action sur les affections de la peau, en général et sans plus de précisions. Aujourd'hui, même si ses indications se sont précisées, les grandes lignes restent les mêmes à savoir l'acné modérée et les problèmes de peau grasse.

La racine, riche en actifs antibactériens et antifongiques, contribuant à assainir la peau. De plus, grâce à son activité de drainage hépatique et rénal, elle assure une élimination, en profondeur, des toxines qui contribuent à l'apparition de boutons.


Réservé à l'adulte. Déconseillé pendant la grossesse et l'allaitement.

 

Bourrache ( huile de )
Borago officinalis
Très riche en acides gras insaturés, linoléiques et gamma-linoléiques, participant par l'intermédiaire des phospholipides à la constitution des membranes cellulaires, cette huile contribue activement à la beauté de la peau en protégeant du dessèchement les couches superficielles de l'épiderme.

Huile de tous les jours sans doute, pour préserver son capital "jeunesse", mais aussi, et peut-être surtout, de l'été et de l'exposition forcenée au rayons du soleil, elle peut être appliquée directement sur le visage en cas de sécheresse prononcée.

Les vacances approchent, sans doute direction "le Soleil", pensez à glisser quelques gélules de cette huile pleine de qualités dans votre trousse de voyage !

 

Cassis ( baies )
Ribes nigrum
Les baies de cassis sont riches en vitamine C et en composés complexes, les anthocyanes, qui sont de véritables piégeurs de radicaux libres. Le cassis est un antioxydant qui contribue à protéger les parois des vaisseaux sanguins contre les effets du vieillissement et son usage est conseillé dans le traitement des fragilités capillaires et, en l'occurrence pour le visage, de la couperose.

Réservé à l'adulte.

 

Matricaire
Chamomilla recutita
La Matricaire fait partie de la grande famille des Camomilles, mais Allemande cette fois, et elle est très probablement la plus connue et la plus anciennement utilisée des plantes médicinales.

Parallèlement à ses actions digestives décrites à la rubrique correspondante, elle possède des propriétés anti-inflammatoires intéressantes pour les soins des peaux irritées.

 

Onagre ( huile de )
Oenothera biennis
Ses acides gras sont d'un grand intérêt. En favorisant un juste équilibre entre les différentes prostaglandines, ils agissent avec efficacité sur les troubles prémenstruels, mais aussi, et c'est pourquoi vous la retrouvez au sein de la rubrique "beauté", sur la peau dont ils contribuent à maintenir la souplesse, l'hydratation et l'élasticité.

Réservé à l'adulte. Déconseillé pendant la grossesse et l'allaitement.

 

Pensée sauvage
Viola tricolor
Les effets bénéfiques de cette plante sur les problèmes de peau grasse sont connus depuis des siècles. En effet, elle exerce une nette activité dépurative au niveau cutané et les tanins astringents, qu'elle possède en grande quantité, ont une action régulatrice sur la production de sebum.

Réservé à l'adulte. Déconseillé pendant la grossesse et l'allaitement.