Trousse de base  
  
Il faut avoir chez soi, impérativement :
  • un désinfectant non alcoolisé, non coloré.

    Les nombreux produits qui existent sont à peu près équivalents avec, néanmoins, une mention toute spéciale pour la teinture mère de CALENDULA, à défaut, de l'eau et du savon de Marseille peuvent faire l'affaire,

  • des ciseaux coupants,

  • une pince à épiler,

  • un indicateur de température.

    Un thermomètre n'est pas forcément intéressant car il importe peu de savoir si l'on a 38° ou 38°3, c'est la fourchette qui compte,

  • des pansements aérés,

  • des "Stéristrips" qui permettent de suturer facilement une petite plaie,

  • quelques compresses stériles.

    Il ne faut jamais utiliser de coton pour nettoyer une plaie car des fibres peuvent rester collées à la plaie et provoquer une infection,

  • du paracétamol, commercialisé sous différents noms et sous différentes formes, c'est un bon anti-douleur qui, du plus, lutte efficacement contre la fièvre. Il y a très peu d'allergies à ce produit et très peu de contre-indications, ce qui n'est pas le cas de l'aspirine,

  • une poche à glace ou un conditionnement réfrigérant.

    Le froid a un effet anti-douleur et n'est jamais néfaste, mais la chaleur, elle, peut aggraver un tableau infectieux de façon extrêmement rapide !
S'il y a des enfants il peut être utile de se procurer du paracétamol spécifiquement dosé.

(c) 2005 - 2007 epocrat.com