La thermoluminescence  
  
Pour se qui se passe au delà de la barre des 11CH, les hautes dilutions, il devient nécessaire de faire appel à la thermoluminescence, une propriété de tous les solides d'émettre de la lumière après irradiation et chauffage, propriété couramment utilisée pour les datations archéologiques.

En congelant une solution homéopathique, pour la figer, puis en l'irradiant avant de la réchauffer, il a été observé des différences lumineuses significatives avec une eau neutre révélant, ainsi, des défauts de la glace spécifiques de la substance diluée.

Il est possible que l'eau soit influencée par l'introduction de la substance de base et par les turbulences de la dynamisation puisque des changements permanents de sa structure ont été constatés, même à des niveaux de dilutionaucune molécule de la substance de base n'était présente.

Admise par l'ensemble de la communauté scientifique, l'expérience de Louis Rey, Docteur ès Sciences et Professeur des Universités, sans prouver l'action thérapeutique de l'Homéopathie montre qu'il se passe indéniablement quelque chose au delà du nombre d'Avogadro.

(c) 2005 - 2007 epocrat.com