Tatouages temporaires au henné  
  
Restez sourds aux arguments de l'artiste, le henné noir n'existe pas !

Inoffensif et naturel, l'authentique henné est brun-orangé.

Pour obtenir cette couleur noire, on lui ajoute un colorant industriel qui vous expose à de graves allergies.

Ce genre de tatouages est fréquemment proposé aux touristes et les ados en sont très friands.

Dermatologues et allergologues observent des cas d'eczéma survenant de quelques jours à quelques semaines après l'application de ces tatouages, dits éphémères.

D'après l'Afssaps, l'Agence française de sécurité sanitaire, "les colorants utilisés pour leur fabrication peuvent être à l'origine d'effets indésirables graves pour la peau".

Le risque est lié à la phénylènediamine, ou PPD, substance interdite en France, qui est ajoutée à du henné naturel pour lui donner une couleur très foncée. Les autorités de santé déconseillent formellement ce genre de tatouages en raison des risques avérés d'allergies.

Le tatouage au henné noir est, par principe, à refuser car certains cas d'eczéma consécutifs à la pose ce type de henné entraînent des réactions violentes pouvant "nécessiter une intervention médicale urgente ou une hospitalisation".

Toute réaction cutanée faisant suite à la réalisation d'un tatouage temporaire au henné doit entraîner une consultation.

(c) 2005 - 2007 epocrat.com