Obésité  
  

Surcharge pondérale et obésité deviennent un problème de santé majeur qui, n'étant plus le triste apanage des pays industrialisés, prend les proportions d'une épidémie planétaire.

Selon une étude récente de l'Organisation Mondiale de la Santé, et rien qu'europe, un enfant sur cinq se trouve en situation de surcharge pondérale et, plus grave encore, un tiers d'entre eux sont d'ores et déjà des "obèses", médicalement parlant, et des obèses qu'ils resteront très probablement toute leur vie. Les photos, ci-dessus, prises en quelques minutes et à la sauvette sur une plage montrent à quel point le problème devient réel.

Les risques sont, à la fois, connus et graves avec une probabilité bien plus élevée de souffrir d'hypertension, de problèmes circulatoires, de développer un diabète de type 2 et de voir apparaître des affections rhumatismales, principalement à type d'arthrose, conséquences évidentes de contraintes articulaires complètement anormales.

S'il est des affections devant lesquelles nous ne sommes pas tous égaux, l'éducation alimentaire et l'apprentissage d'un minimum de diététique, par contre, peut permettre à chacun de prendre en main sa santé pondérale d'une manière préventive et curative.

Chez l'enfant encore petit, c'est tout naturellement aux parents qu'incombe l'aspect préventif d'une alimentation équilibrée et adaptée. Aussi, est-il bon de rappeler que l'adage populaire "gros-z'enfants-beaux-z'enfants", n'est plus du tout d'actualité et que, si certains adultes assument pleinement leur sérieux coup de fourchette, il est de leur totale responsabilité d'éviter de l'inculquer à leurs enfants avant d'en faire des obèses par mimétisme.

(c) 2005 - 2007 epocrat.com