Granules homéopathiques et SIDA  
  
Le 17 novembre 2007, la prestigieuse revue "The Lancet" s'est insurgée contre certains sites Internet qui proposeraient des produits homéopathiques dans la prise en charge des malades atteints du SIDA !

"The Lancet" a totalement raison.

Si, au delà de toute polémique, l'homéopathie peut se montrer positive dans le cadre d'une affection bénigne et de courte durée en évitant la prescription de médicaments dont les effets secondaires pourraient se révéler sans commune mesure avec le but poursuivi, il faut raison garder.

Des affections graves et lourdes existent, malheureusement, et, pour celles-ci, des protocoles thérapeutiques ont été patiemment mis au point, expérimentés et validés. Ils induisent des effets secondaires parfois lourds, c'est indéniable, mais ils sont aussi la garantie d'une chance de guérison.

Face à ce genre d'affection, il peut être tentant, voire même compréhensible, de se tourner vers tel ou tel Gourou ou telle ou telle thérapeutique "non éprouvée", vous en avez parfaitement le droit, mais que ce traitement, quel qu'il soit, ne soit qu'un complément du traitement académique et en accord avec votre médecin traitant.

Dans ce cas, et dans ce cas seulement, vous aurez mis toutes les chances de votre côté.

(c) 2005 - 2007 epocrat.com