Charte éthique :

Les informations médicales figurant sur ce site émanent de sources fiables et sont validées par des médecins et des professionnels qualifiés.

Ces informations ne remplacent en aucun cas une consultation médicale. Elles ne peuvent s’appliquer précisément à un cas et ne peuvent servir à établir un diagnostic ou un traitement de fond. Elles gardent toujours un caractère général et ne sont mises à la disposition des internautes qu'à titre indicatif.

Seule une consultation avec un médecin permet de poser un diagnostic et de le traiter : aucun diagnostic ne sera donné par e-mail.

Les informations personnelles que vous pourriez envoyer par e-mail ou formulaire sont confidentielles. Elles ne sont en aucun cas, et sous quelque forme que ce soit, vendues, louées ou cédées à des tiers.

Epocrat.com ne dépose pas de cookies sur l’ordinateur des internautes. Si cette situation devait changer, les visiteurs du site en seraient avisés.

Epocrat.com ne vend pas d’espace publicitaire sur son site Internet et il finance intégralement le développement et la gestion du site.

Les liens Internet vers d’autres sites sont seulement proposés à titre informatif. Le contenu de ces sites externes n'engage d'aucune façon Epocrat.com.


Comment concilier le respect d'une déontologie médicale, qui est la base de notre exercice, et cette révolution qu'est le phénomène Internet ? L'application stricte de l'esprit du Serment d'Hippocrate est suffisante et reste transposable, la vertu d'un grand texte étant de ne pas se démoder.
  • Le secret médical et la confidentialité sont respectés. A aucun moment de la "consultation" du site, le nom du patient n'est sollicité. En cas d'échange de courrier électronique, les adresses de retour ne servent pas à constituer une base de données et ne sont, en aucun cas, transmises à des tiers.

  • Nous nous adressons au "public" et non à des professionnels, donc, en Praticiens responsables, nous connaissons nos limites et celles de la technologie employée. Le risque majeur reste que nous ne savons pas à qui nous nous adressons et comment notre message peut être perçu. C'est donc à nous qu'il incombe de vérifier que nos propos ne risquent pas de prêter à confusion, de ce fait, nous ferons tout pour éviter le jargon médical.

  • Les diverses orientations "thérapeutiques" proposées en première intention sont toutes les fruits de nos expériences et concernent des affections qui, sans être lourdes, peuvent être accessibles à des actes simples, raisonnables et de bon sens tout en évitant le risque d'une "perte de chance" de guérison.

  • La vision Ordinale et consensuelle de l'automédication, chez un adulte, donne un délai de quatre jours qui, faute d'amélioration, doit imposer une consultation médicale. Lorsqu'il s'agit d'un nourrisson ou d'une personne âgée, chez lesquels une aggravation des symptômes peut être extrêmement rapide, nous vous conseillons de contacter le médecin pour avis.

  • Les membres fondateurs du site, et les intervenants, sont tous, sans exception, des praticiens et à ce titre attachés à ce qui forme le fondement de notre exercice : la relation "médecin-malade". C'est sans cesse dans cette optique que les informations et orientations fournies sur Epocrat.com visent à améliorer et à renforcer ce rapport de confiance et non à le remplacer par une consultation virtuelle.

  • Il n'y a PAS de publicité sur ce site, et notre intention est qu'il n'y en ait pas dans le seul but de rester libres de nos propos. Notre indépendance est donc totale vis à vis des laboratoires, quels qu'ils soient. Si des noms ou des produits sont cités, ils peuvent être des marques de fabrique de leurs propriétaires respectifs et ne sont utilisés que pour identifier un produit particulier qui pourrait prêter à confusion sous une autre présentation.

  • Le financement de ce site est strictement personnel : hébergement, logiciels, matériel informatique et photographique, photographies, graphismes, etc..

  • Si des partenariats avec des Institutionels de la Santé, des Organisations, Gouvernementales ou non ( O.N.G. ), peuvent continuer de se nouer, nous en serons plus que satisfaits. Si des subventions ou aides nous sont attribuées dans ce contexte bien précis, ce sera dans le cadre d'un but commun et non pour assurer la promotion d'un produit, ou service, médical particulier afin de ne pas se trouver, même sans le vouloir, en situation d'être Juge et Partie.

  • Il ne sera répondu à aucun message sollicitant notre éventuel "avis" sur un traitement médical passé, en cours ou à venir.

  • Ceci est valable pour toute connexion Internet : si nous sommes astreint au secret professionnel, le réseau, lui, ne l'est pas. A la seconde même où vous envoyez un quelconque message sur la toile, vos nom et adresse mail sont disponibles, ne serait-ce que pour la réponse... Prudence donc !